Est-ce que le ronronnement du chat a un effet sur notre santé ?

Le ronronnement du chat a suscité beaucoup d'interrogations et de curiosité. Certains étudiants ont soutenu leur thèse sur le ronronnement du chat. D'autres en ont étudié les effets sur la santé de l'homme.

En tout cas, quand notre chat ronronne ça nous rassure car très souvent nous l'interprétons comme un signe de bien-être de sa part.

Selon certaines études faites dans différentes université à travers le monde, le ronronnement du chat a des effets sur notre santé.

Ainsi, aujourd'hui on peut affirmer que le ronronnement du chat est un traitement contre l'anxiété, contre les sautes d'humeur et les troubles du sommeil. Pourquoi ? Ces études scientifiques prouvent que le ronronnement déclenche la production de sérotonine chez l'homme. Cette hormone est aussi appelée "l'hormone du bonheur". Ainsi, les chats nous aident à développer la confiance en nous, à être plus détendu, à être plus serein.

En 2012, une étude a prouvé l'avantage pour les enfants autistes de caresser un chat et d'avoir un chat sur les genoux. Car le ronronnement du chat permet de produite de l'ocytocine, hormone qui développe la confiance en soi.

Donc, caresser un chat aide à se détendre.

Nous le savons , le chat est un animal aux nombreuses qualités. Ainsi, au Japon le chat est reconnu ayant des effets sur la productivité.

Une étude faite par l'Université d'Hiroshima a montré que de visionner des vidéos de chat ou de regarder des photos de chats améliore la productivité au travail. Certains employeurs ont donc décidé de faire des pauses "chat" durant la journée de travail de leurs employé(e)s. Ils peuvent venir avec leur chat au travail, dans certaines entreprises et leur chat est libre dans le bureau et peut se déplacer comme il l'entend. Il semble qu'il y ait une bonne entente entre les chats : certains dorment sur le bureau de leur maîtresse, d'autres dans leur panier. Puis, quand c'est l'heure de leur donner à manger chaque employé(e) nourrit son propre chat au moment de la pause.

Il est reconnu que le personnel est plus détendu et travaille mieux en présence de leur chat. On devrait étendre ce concept aussi chez nous, cela améliorerait grandement le climat au travail.

D'autres études ont prouvés que les chats ont un effet bénéfique sur la santé. Ainsi, il est prouvé que les propriétaires de chat vivent en meilleure santé que la moyenne des personnes.

Contrairement aux idées reçues, la présence du chat limiterait les allergies, les infections respiratoires. Incroyable, non ?

Selon toujours des études très sérieuses, le ronronnement du chat réduit la pression sanguine. Il calme les tensions grâce à des vibrations de 25 à 50 Hertz. Ce sont les fréquences que l'on utilise en kinésithérapie et en médecine du sport.

La présence du chat diminue aussi de 30% le risque d'arrêt cardiaque.

Alors, si vous n'avez pas encore de chat à la maison, vous savez ce qu'il vous reste à faire !!