Votre chat ou votre chien a des problèmes de peau ?

Votre chat ou votre chien a des problèmes de peau ?

 

La peau est un organe émonctoire. C’est à travers la peau que l’on élimine les toxines.

 

La peau est aussi une barrière protectrice contre les agressions de toutes sortes.

 

Avant d’aller chercher des causes compliquées et de faire des biopsies de la peau je crois qu’il faut commencer par les choses simples comme les parasites externes.

 

On peut donc considérer les problèmes de peau liés à des agents externes comme puces, tiques, poux de bois. Ce sont des parasites externes qui se logent dans le poil et même dans la peau. Ils sont communs aux chats et aux chiens.

 

Ils occasionnent beaucoup de démangeaisons. L’animal se gratte, quelquefois furieusement et se crée des petites lésions au niveau du grattage de la peau, des rougeurs et s’il y a lésion de la surface cutanée on peut avoir des infections avec présence de pus. Il peut y avoir perte de poil localement. Sur un animal à poil long, on a plus de difficulté à s’en rendre compte du problème au premier abord.

 

Comment savoir si votre animal a des puces quand il est noir ?

 

On peut le faire dormir sur un drap blanc. Si vous trouvez beaucoup de points noirs sur le drap et que vous êtes sûr qu’il ne s’agit pas de terre, il y a de fortes chances pour que cela corresponde à des excréments de puces.

 

En général, on les voit courir sur le ventre de votre animal. C’est une zone qui a moins de poils et qui est chaude et confortable pour les puces. On peut remarquer aussi des petits points rouges qui correspondent aux piqûres de puces.

 

Il existe dans le commerce des produits sous forme de pipette à base de sélamectine.(Stronghold)

 

C’est un antiparasitaire à large spectre, qui est bien supporté par nos animaux.

Il est contre les puces, les tiques, les acariens, les poux de bois. Il traite également la gale des oreilles et les parasitoses intestinales dûes aux formes adultes des ascaris et de la dirofilariose (un parasite qui se loge dans le cœur). Il est utilisé aussi, avec efficacité, dans les régions où il y a beaucoup de moustiques.

 

Je vous conseille de bien étaler le contenu de la pipette sur une ligne, derrière le cou. Il faut éviter de mettre tout le produit en un même point.

 

Vous pouvez aussi compléter ce traitement local en vaporisant le lieu de couchage avec des huiles essentielles. On trouve des formules composées de plusieurs huiles essentielles dans le commerce et qui sont très efficaces.

 

Si vous êtes un peu familier avec les huiles essentielles, vous pouvez utiliser du Tea Tree, du clou de girofle, du géranium et bien d’autres huiles essentielles que vous avez déjà chez vous. Mais n’en mettez jamais sur votre animal si vous n’êtes pas sûr de vous, car vous pouvez le brûler et l’intoxiquer si le dosage est trop fort.

 

Vous pouvez également utiliser la terre de diatomée qui est naturelle et très efficace.

 

Ces dermatites sont très gênantes pour l’animal mais aussi pour vous. Dans le cas des puces, il est reconnu qu’elles provoquent une dermatite appelée dermatite allergique aux piqûres de puce.(DAPP)

 

 

Certaines personnes y sont très sensibles et il faut bien sûr, traiter son chat ou son chien en premier lieu, et bien laver toutes les couvertures et draps. Vous pouvez  traiter l’environnement avec des huiles essentielles.(spray prêt à l’emploi dans les magasins bio ou animalerie ou internet)

 

S’il y a vraiment une infestation de votre maison, il faut dans certains cas, faire venir des services habilités à la désinfection de l’habitation. Ils utilisent des produits très toxiques, que l’on ne doit pas inhaler. Pour cela, on vous conseille de vous absenter de chez vous pendant quelques jours. C’est dire que ce n’est pas une chose anodine !

 

Cela est d’autant plus à considérer avec sérieux, car à l’heure actuelle nous n’avons plus d’hiver. Le froid est utile pour tuer les œufs et les larves de ces parasites.

 

Dernier petit truc, mais bien utile surtout si on a eu un épisode de puces chez soi.

 

Je conseille à mes clients d’acheter un collier antipuces, le plus chimique possible, en latex. Mais ce n’est pas pour le mettre à votre chien ou votre chat.

 

Il faut en couper un morceau et le mettre dans le sac de l’aspirateur. Ainsi, si vous aspirez des larves ou même des puces en faisant votre ménage, elles seront prises au piège et mourront grâce au produit.

 

Si vous n’avez pas prévu de mettre ce morceau de collier antiparasitaire, quand votre aspirateur sera à l’arrêt les puces ressortiront par le tuyau. Et cela est arrivé plus d’une fois, dans ma clientèle et j’ai finis par comprendre ce qui se passait.

 

Cela devient un cycle infernal et vraiment décourageant pour la maîtresse de maison. La maison est propre mais le chat continue de se gratter !

 

C’est une astuce économique, efficace, non envahissante et qui ne pollue pas !

 

Avec un collier vous pouvez l’utiliser pour plusieurs sacs d’aspirateur.

 

Mais nous avons encore beaucoup à dire sur les problèmes de peau.

 

Comme je vous ai dit au début, il faut commencer par éliminer les causes les plus simples mais pas toujours celles auxquelles on pense forcément.

 

Dites-moi quelle est votre expérience à ce sujet. Qu’est-ce que vous utilisez comme traitement ? Merci pour vos commentaires que vous pouvez laisser ci-dessous !